Franc-maçonnerie et Europe

La trahison ?

Auteur(s) :

Éditeur :

Paru le : 12/06/2006

 

Franc-maçonnerie et Europe
18.25 €

Une partie de l’idéal des Lumières proposant la construction d’une Europe unie et fraternelle a été portée par la maçonnerie née au XVIIIème siècle. Ce cosmopolitisme a disparu au XIXème siècle au cours duquel a été privilégiée la construction des États-nations. Les maçonneries nationales ont joué dans ce cadre un rôle parfois déterminant pour faire triompher les valeurs de la Révolution française de 1789, la conquête de la démocratie, l’éducation pour tous, la justice sociale… Néanmoins, elles ont surtout endossé l’habit d’un nationalisme vigilant et les valeurs d’un patriotisme accepté.

La construction de l’Europe, élément majeur du XXème siècle, n’est entrée que tardivement dans les débats des loges. La maçonnerie est restée prisonnière de son histoire et de ses structures, sans la volonté de dépasser la vision bilatérale de ses engagements externes. C’est tout le système de mise en commun qui tâtonne depuis près de trente ans.

Cette volonté d’être acteur de la construction européenne s’exprime surtout à la périphérie des structures obédientielles. Cette vitalité contourne et dépasse des rivalités héritées. Elle est le levain d’un nouveau débat sur les évolutions de l’Europe qui rompt avec un traditionalisme conservateur.

Ce livre analyse les mutations et la dynamique actuelles de la maçonnerie « adogmatique ». Il recense les chemins de l’européanisation de la conscience maçonnique, étape nécessaire vers un universalisme virtuel. Dans cette direction, des propositions, issues d’une longue maturation, esquissent les axes d’une nouvelle géopolitique maçonnique qui comprend l’Europe et son environnement partenarial.

Sujets :


DONNÉES TECHNIQUES


Pages210
Format1.6 x 23.8 x 15.6 cm
Poids299 g
ISBN9782858294480

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *